AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Requiem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Hugues Sanglier
Capitaine IGS - Modérateur
avatar

Masculin
Messages : 93
Caractère : Immature ▲ Flemmard ▲ Passionné ▲ Plaisantin ▲ Loyal ▲ Fêtard ▲ Taquin ▲ Dragueur ▲ Déterminé ▲ Optimiste ▲ Idéaliste ▲ Casse-cou ▲ Rusé ▲ Persévérant ▲ Courageux ▲ Ouvert ▲ Protecteur surtout avec sa sœur…

xXx
Ecu:
83/1000  (83/1000)
Esquive:
4/7  (4/7)
MessageSujet: Requiem.   Mar 25 Aoû - 21:43:02

    Requiem.



    × × × × × × × × ×



      " La nature ne pardonne pas, n'oublie rien... Des coups, elle peut en supporter mille et rendre soudain non pas oeil pour oeil mais apocalypse pour chiquenaude. "

      Jérôme Deshusses

      La mort n'est rien comparé à la peur et à la souffrance. Une souffrance qui était arrivée aussi soudainement qu'étrangement. Voilà l'histoire de notre planète, de ses Enfants.

      •25 décembre 1999 •

      Une famille, française, trois enfants hurlant de joie en découvrant leur cadeau en ce jour de fête, jour propice aux bonnes résolutions. Tout allait pour le mieux, le père avait dépensé autant d'argent que possible pour satisfaire ses chérubins, la mère ne pouvait que sourire en voyant ce sentiment si intense sur leur visage. Cette famille n'était pas seule à fêter un Noël particulier, partout dans le monde l'on attendait le cadeau le plus rare qu'un être pouvait rêver d'avoir : Se dire un jour, qu'ils avaient connu deux siècles différents. Ils n'allaient pas le regretter. Certains parlaient déjà de crash, d'apocalypse, ceux qui étaient les plus mystiques identifiaient, selon eux, les prémices de catastrophes naturelles, l'an 2000 allait être une année de mort, de désillusion et de crainte pour beaucoup d'entre eux.

      •Minuit – 1 er janvier 2000. •


      Les feux d'artifice inondaient le ciel, serpentins enflammés sous le regard d'une foule toujours plus intense, toujours plus grouillante, des insectes qui se multipliaient, non plus pour une raison de survie mais par un besoin de domination. Ils avaient créé le Monde à leur image, ils avaient façonné la Terre comme bon leur semblait alors que tout bon Enfant de la nature évoluait selon ce que la planète lui donnait. L'homme était à part et l'homme était hait. Non pas par la planète, mais par ces Autres, qui eux aussi étaient là, depuis des millénaires, voyant chacun des siècles passer sans se mêler à ce peuple qu'ils méprisaient. Dans les films et les livres, on leur donnait de nombreux noms, cela avait commencé par un certain Dracula puis par les suceurs de sang, les créatures de la nuit, ils acceptèrent volontiers de se faire nommer les Vampires. Même ce soir de fête, ils restaient en retrait, en attente, leur sens en éveil, ils sentaient tous que quelque chose allait arriver. Les Humains n'avaient pas le moindre doute des personnes qu'ils croisaient.


      •25 Février 2000 •


      Beaucoup n'y croyait plus, ces histoires d'Apocalypse, de crash de l'an 2000, des foutaises. C'est ce que se disait cet homme, accroupi au sol, une main sur le marbre blanc d'une église. Il ne priait pas, il ramassait les saloperies de papiers que les Humains laissaient trainer sans aucune considération pour Gaïa, sa mère, leur mère à tous, sauf des Suceurs, ceux-là n'étaient pas enfants de la Terre mais enfants des abysses. Cet homme, n'en était pas un, il était la preuve vivante que les apparences étaient trompeuses, si chétif et pourtant si bestial. Ceux-là aussi, on leur avait donné beaucoup de noms, des Hommes Loups, ils étaient passés aux Loups-Garous puis aux Lycanthropes. Eux-mêmes avaient décidés que Lycan était un bon mot pour signifier leur race, leur particularité.
      Si seulement les Mortels le savaient..


      •15 juillet 2000 - Chine - Japon - Corée - Australie. •


      Une date qu'aucun survivant n'oubliera, jamais : Mère la Terre se débarrassait de ses parasites encombrant. La terre avait tremblé au tout début, comme d'habitude dans cette partie de la planète, puis, se fut de plus en plus puissant et enfin, le hurlement de Gaïa passa bien au-dessus de celui des êtres vivants. Pas un.. mais exactement sept tremblements de terre d'une échelle impossible, s'étaient abattus sur ces quatre pays. Le Japon fut englouti sous les eaux, l'Australie rayé de la carte et la Chine.. il ne lui restait que ses yeux pour pleurer si tant est que la Planète lui accorda encore quelques larmes.

      •15 août 2000 - Afrique - Europe•


      Après les tremblements et les eaux, après que toute la population s'était regroupée pour aider les plus démunis d'un autre coin de la planète de manière aussi égoïste que futile, ce fut à leur tour de payer leur dette. Une tempête se rapprocha des côtes Africaines et se mêla à une seconde et à une autre pour se renforcer encore un peu plus au point où l'on ne pouvait plus présumer de sa force. Des milliers de morts, des millions de malades, des villes en ruine. Lyon, Toulouse et Lille furent épargnés de justesse, mais Paris n'était presque plus.. des familles se sont dispersées. La Planète avait encore frappé.


      •15 septembre 2000 - Russie, pays nordiques. •


      Habitués aux températures glaciales, ceux-là n'avaient pas fait attention au thermostat qui chuta brusquement. La peur se lisait déjà dans les yeux des Humains, la peur du chiffre « 15 », ce chiffre du milieu du mois, ce chiffre qui ne signifiait rien à leurs yeux jadis. La question qui passait sur toutes les lèvres, dans ce monde en dérive était : Qui sera le prochain ?

      La chute de température dans les pays nordiques fut finalement prise pour un signe d'une nouvelle catastrophe, les familles campaient dans des bunkers, les hommes politiques avaient lancé des états d'alerte, plus personne ne devait sortir. C'est ainsi que mourus une bonne partie de cette population. Enfermés, confinés, le froid était devenu insupportable même proche d'une grande source de chaleur, on pourrait les appeler aujourd'hui, les régions de la glace éternelle.


      •15 novembre 2000 - Amérique du Sud.•


      Campés devant leur télévision, les familles se demandaient ce qu'il se passait dans le Monde. Qu'est-ce qu'ils avaient bien pu faire pour en arriver là, de suppliques aux prières, ils ne savaient plus quel Dieu invoquer. Mais leur tour arriva, le ciel se noircit incommensurablement, l'eau chuta sur les toits, les tôles froissées, la frayeur embaumait les coeurs et ils restaient prostrés, espérant qu'un dernier pardon allait les sauver. De pluie en grêle de grêle en pierre, les murs furent transpercés, il n'y avait donc plus aucun espoir de survie ?


      •15 décembre 2000 - Amérique du Nord.•


      Le meilleur pour la fin. Elle avait gardé la plus belle catastrophe pour les Américains, les derniers encore debout. Ils n'avaient envoyé aucune aide aux autres pays, ils s'étaient refermés sur eux-mêmes, ils avaient décidé que le meilleur moyen de survivre à cette année était de faire profil bas. Erreur de jugement. L'Amérique du Nord s'était retranchée et devait à présent payer. Attendant une fin qui ne venait plus, les habitants restaient aussi silencieux qu'immobiles, tremblant à peine devant leur calendrier qui annonçait ce chiffre, le quinze, le milieu ou la fin. L'Amérique du Nord fut prise sous plusieurs tornades qui balayèrent toutes les villes exceptées New-York et Los Angeles.

      Ils n'avaient plus rien.. ils étaient des milliards et en un an la population mondiale avait baissée de 60 %. Ce Noël-là, il n'y avait plus de jouets et plus d'enfants rieurs, ce Noël-là, il n'y avait plus que le vide, le sombre, la mort, la peur, les cris, les larmes.. et à Minuit le 1er janvier 2001.. il n'y avait plus de feux d'artifice.


      « Et notre Mère cru bon de s'endormir. »



      Nous sommes en 2009, neuf années après la déchéance mondiale, certaines villes se sont reconstruites. L'action se passe alors à Los Angeles. Les USA ayant été découpé en deux gouvernements, l'Est dirigé par New-York, l'Ouest dirigé par la Cité des Anges.

      Les survivants sont chacun partis d'un côté, une nouvelle terre, une nouvelle ère et il est vrai qu'ils n'ont pas oublié le passage de l'an 2000..



      •Les Vampires s'élèverèrent..•


      Mais qu'en était-il alors de nos immortels en 2000 ? Ceux qui se battaient depuis la nuit des temps pour survivre au milieu de ce qu'ils considéraient comme une erreur de la nature ? Ils avaient attendu patiemment tout simplement. Sous les ordres de leurs chefs respectifs qui s'étaient réunis alors au mois d'août 2000. Les choses allaient changer. Le plan des Vampires était simple, chaque fratrie devait rester dans leur environnement, chacun de leur côté et devait se préparer à ce que leur ère vienne, enfin, une année plus tard. Le Clan qui nous intéresse est celui de l'Ouest USA. Appelés par le plus ancien d'entre eux, ils s'échappèrent pour rejoindre Los Angeles, tous, sans exception. Ils allaient enfin prendre leur dû, car chez eux, personne n'avait été tué, personne, pas le moindre petit sanguinaire laissé sur le carreau. C'était par centaine qu'ils inondèrent Los Angeles pour rejoindre ceux qui étaient déjà là et qui allaient leur annoncer une bien mauvaise nouvelle...


      •Les Lycans.. sortirent de leur trou.•


      .. Les Lycans avaient pris cet événement pour un signe de leur Terre Mère, un signe qu'il était aussi temps pour eux de venir prendre cette terre qu'ils avaient si longtemps foulés dans les ombres. Ne voulant pas rester anodin comme les Vampires, les Lycans suivirent là où était la terre la plus fertile et la plus accueillante : Los Angeles, ils arrivèrent à leur tour par centaine accompagnés de leur Alpha. Une guerre, cachée des humains, qui avait déjà duré des centaines d'années allait reprendre.. et cette fois-ci, ils utiliseront des moindres précautions.



      •2009...Une guerre officielle.•


      Plus de huit ans que les Lycans et les Vampires sont arrivés pour inonder la Citée des Anges, aucun pacte ne devait être passé, ils s'attaquaient à vue, toujours la nuit quand la population dormait encore. Les humains n'ouvraient que rarement les yeux sur une ville entourée de mystères, de hurlements étranges la nuit.

      Aujourd'hui, il en existe encore beaucoup qui pense que ce n'est qu'une histoire pour effrayer les enfants. Les Vampires essaient de prendre le dessus par leur intelligence, rusés, ils n'aiment pas se donner en spectacle. Les Lycans ne veulent pas non plus soulever la population bien trop importante de Los Angeles, mais il est une chose sûre et certaine.. Ce n'était pas une histoire pour effrayer les enfants.

      Bienvenue dans un monde impossible..où les Lycans et les Vampires ne se cachent plus des Mortels..


    Angelus.


    J'ai beaucoup de choses à protéger.
    Et je commence par moi.
    Parce que si je ne suis plus là qui les protègera?


      ▲▼ Hugues SANGLIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Requiem.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{{ BEAUXBATONS ** :: ~ Avant tout Propos ~ :: Radio Indépendante à Transmission Magique :: Partenariats -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit