AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Coup de Coeur } Andraste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Chat Blanc
Administratrice
avatar

Masculin
Messages : 130
Particularité : Omniscient
Caractère : Juste

xXx
Ecu:
1000/1000  (1000/1000)
Esquive:
7/7  (7/7)
MessageSujet: Coup de Coeur } Andraste   Dim 27 Sep - 17:53:07

Andraste



× × × × × × × × ×


2064. L'Homme foule pour la première fois le sol de Mars.

C'était comme ça que ça avait réellement commencé. Ou recommencé, devrais-je dire.

Les Hommes avaient de nouveau levé les yeux vers le ciel lorsque le premier des leurs avait marché sur la planète rouge. Et tous les enfants de l'époque rêvaient alors de devenir le prochain Niels Lindenburg.
Et tous les pays riches, plutôt que de s'occuper de leur planète, avaient investi massivement dans les programmes de recherche, arguant qu'on trouverait dans l'espace la solution à la pénurie d'énergie, à la pollution, à la faim et aux maladies aussi tant qu'on y était.
Ca permettait de rêver un peu lorsqu'on rentrait, crevés, cassés et énervés, du boulot. On regardait les étoiles et on se disait qu'ailleurs, c'était peut-être mieux qu'ici avec le terrorisme, les dictatures et toutes ces autres choses révoltantes dont on ne s'occupait, finalement, que par bonne conscience. Tout le monde rêvait de s'échapper de la Terre et si quelqu'un avait pu le faire au sens propre, il n'aurait pas hésité.

Apprendre qu'on installait une station permanente sur la Lune, puis sur Mars... qu'on envoyait une équipe en orbite autour de Saturne et voir tout ça sur la dernière télé à projection tridimensionnelle (et pas sur ces vieilles photos 2D), c'était vraiment quelque chose.

Tout ça ne s'est pas fait en quelques années. Comptez plutôt plusieurs dizaines d'années.
Mais à l'aube du 23e siècle, on parvenait enfin à sortir des frontières de notre système. A ce jeu-là, c'était l'Europe, ou plutôt une Union Européenne enfin unie, qui avait gagné. Les recherches de la célèbre équipe européenne nommée " Les Cinq de la Science " aidant considérablement, l'Europe se propulsa à la première place mondiale de l'avancée spatiale et militaire.
Et moins d'un siècle après, on rencontrait les En'zunites.

Autant dire qu'on s'est senti petits lorsqu'on les a rencontré.
Leur planète-mère, En'zu du système En-tak, nous semblait être un havre de paix, le résultat d'une symbiose parfaite entre la nature et la technologie. Notre développement durable et toutes nos récentes et enthousiasmantes découvertes, à côté, ce n'était que le délire d'un enfant bas âge. Et on a eu honte de ce qui nous semblait être un dépotoir devant leurs cités où les arbres poussaient librement au milieu de buildings à ciel ouvert.

Mais plus encore, on était ravis de rencontrer des gens qui pourraient nous débarrasser de nos problèmes les plus pressants. Un petit demi-siècle plus tard, exit la pollution, exit le terrorisme et les dictatures. La Terre s'unissait sous un même unique drapeau, avec une seule même langue internationale et un gouvernement commun dont le siège se trouvait dans l'Arctique colonisé.
On était en 2367 et l'avenir s'annonçait prometteur pour tout le monde. Pour certains plus que pour d'autres, mais personne ne s'en plaignait : on entrait dans une nouvelle ère des Lumières et chacun avait envie d'y déposer sa marque, d'entrer dans l'Histoire.

On installa des avants-postes, des bases dans En-tak, on continua d'explorer, de découvrir, de rencontrer et d'échanger. Non seulement avec nos premiers alliés, mais aussi avec des civilisations d'autres systèmes planétaires. Et même les incidents, les erreurs ou les accidents qui arrivaient ne parvinrent pas à enrayer la machine.

Ils n'y eurent que le temps et une certaine lassitude pour y arriver.
Et au bout d'une ou deux générations, la nature de l'Homme étant ce qu'elle était, la convoitise envers la prodigieuse technologie En'zunite commença à s'en mêler. Le rôle de mentor et la condescendance voilée de ces extra-terrestres commençait à lasser les Terriens.

Une sombre affaire d'espionnage industriel, un haut dirigeant extra-terrestre assassiné, et la guerre intergalactique commença.

A armes quasiment égales avec l'autre peuple, la Terre résista des années durant grâce au nombre grandissant de ses habitants. Mais lorsque les dégâts matériels se comptèrent en milliers de milliards, toutes monnaies confondues, et les pertes humaines à un niveau plus élevé encore, on décida d'une trêve mutuelle.

Un autre système planétaire fut choisit pour arbitrer le conflit. Une conférence se déroula, en orbite dans une station spatiale, réunissant les plus hautes autorités de tous les systèmes connus.

Il en résulta la mise en place des "gouvernements" fédérés par la Grand Cour, sorte de retour à la monarchie parlementaire par l'intermédiaire de parti politique unique, etc... Tout alla bien au départ, malgré de nombreuses protestations terriennes et en'zunites, un fonctionnement utopique dura quelques temps. Une génération, peut-être un peu plus, et c'était déjà énorme. Les principaux contestataires furent exilés, avec force et cris, dans d'hostiles satellites de planètes éloignées.

Et tout alla en s'amplifiant, les responsables des Gouvernements mirent en place une dictature totalitaire, multipliant les bagnes, les arrestations abusives et les enlèvements...

Les peuples réagirent. Il y eut de nombreuses rébellions éparses pendant plusieurs années, aux effets assez limités.

Mais, en l'an de grâce 3021, un en'zunite, Siön Han'rahan, et une terrienne, Vincianne Blake, regroupèrent et organisèrent les rebelles pour la première fois. Aidé de James et Johanna Jenderson (née Jackson), ils créèrent une forme avancée d'armée de l'ombre. Ainsi, les années passèrent, et les cerveaux rebelles ne chômèrent pas. "Terroristes inter spatiaux" pour les uns, "libérateurs" pour les autres, l'Ekteyãr (ou Libre Pensée en en'zunite) s'imposa aux Gouvernements comme une menace sûre, un véritable danger à prendre en compte.

Pourtant, les années passaient. Et les rebelles ne triomphaient toujours pas...


Aujourd'hui, nous sommes en 3034. Siön Han'rahan est toujours à la tête de l'Ekteyãr, fidèlement secondé par James Jenderson tandis que la rébellion continue à s'infiltrer un peu partout sur les points stratégiques. Mais un nouveau groupe émerge et se dresse contre la Grand Cour. LYSSA dont le nom et les objectifs réels restent connus de ses seuls partisans. Sont-ils avec ou contre l'Ekteyãr ? Et pendant ce temps, les Gouvernements continuent d'arrêter et de perquisitionner à tour de bras, envoyant lorsqu'ils le peuvent des espions chez les rebelles, beaucoup de civils continuent de rester neutres.

C'est dans ce cadre violent et sombre que se place notre Histoire. Et je dis Histoire car il s'agit bien là de l'Histoire. De l'Histoire des Hommes, de l'Histoire des En'zunites et de l'Histoire de nombreux autres peuples sous la poigne de fer des Gouvernements.






Histoire © 0ptical . Audit0я
Toute reproduction partielle ou totale strictement interdite et punie par la loi.
Et par mon humble et coléreuse personne, oserais-je ajouter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Coup de Coeur } Andraste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{{ BEAUXBATONS ** :: ~ Avant tout Propos ~ :: Radio Indépendante à Transmission Magique :: Partenariats -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit